Voyage écolo : 13 conseils pour lier voyage et environnement !

Vous aimez voyager, mais à mesure que vous découvrez notre belle planète, vous avez envie de la préserver ? Vous le savez, les voyages sont une source d’inspiration et d’aventure, mais ils peuvent également avoir un impact négatif sur l’environnement. Avec l’augmentation du tourisme mondial, il est devenu plus important que jamais de voyager de manière responsable et durable. Mais est-il possible de lier voyage et environnement ? Que faire pour voyager de façon écologique ?

Dans cet article, je vous propose 13 conseils pratiques pour réduire votre empreinte écologique tout en profitant pleinement de vos voyages. J’espère que ces conseils vous aideront à voyager de manière plus responsable et respectueuse de la planète si c’est votre souhait.

Comment lier voyage et environnement ? 13 conseils !  

1. Préférez les transports en commun à l’avion 

femme et homme gare qui attendent le train voyage et environnement

Les avions font partie des moyens de transports les plus polluants. Autant que possible, je vous invite donc à utiliser des alternatives au transport aérien. Par exemple, le train est un très bon moyen de rejoindre des destinations en Europe. C’est aussi une belle façon de découvrir la Suisse qui regorge de trains panoramiques. Saviez-vous que le train dégageait 35 fois moins de CO2 que l’avion ? Si vous envisagez un voyage plus écologique, c’est donc une bonne alternative sur laquelle vous pencher !

Par ailleurs, vous pourrez également rejoindre votre destination en bus ou en covoiturage. Ce sont d’excellentes façons de voyager loin à petit budget et en réduisant votre impact.  Eh oui, voyager sans avion, c’est possible !

Enfin, lorsque vous arrivez sur place, utilisez de préférence les transports en commun plutôt que de prendre un taxi ou de louer une voiture si cela est possible. Le bus, le tramway  ou encore le vélo (comme aux Pays-Bas) peuvent vous permettre de vous déplacer facilement sans augmenter votre impact environnemental.

2. Consommer local pour lier voyage et environnement

Parfois, on cherche à manger en voyage ce qu’on a l’habitude de manger chez soi. Pourtant, importer des produits français à l’étranger a un impact environnemental considérable. Tout comme cela pose question d’acheter des produits venant du bout du monde en France, faites de même en voyage avec les produits que vous consommez habituellement. 

Consommer des produits locaux vous promet de belles découvertes. Et en cas de doute, prenez conseil avec les habitants pour cuisiner ces produits ! De même, pour vos souvenirs ou votre shopping, privilégiez des produits locaux.

3. Economiser l’eau pour un voyage plus écolo

économiser l'eau femme se lave les mains robinet ouvert voyage écolo

Dans certaines destinations comme les Canaries ou les Seychelles, il va vous apparaître encore plus clairement à quel point l’eau est une ressource rare et précieuse. Ainsi, durant votre voyage, faites de petites actions pour économiser l’eau. Par exemple, ne laissez pas couler l’eau de façon inutile et privilégiez les douches aux bains. Ce sont des gestes simples qui pourtant font une grande différence si tous les touristes en font de même ! 

4. Faire des gestes simples pour réduire son impact

produits zéro déchet voyager plus écolo

Il existe de nombreuses actions écologiques que vous pourrez entreprendre lors de votre voyage. Par exemple, au lieu d’acheter des bouteilles d’eau dans les aéroports ou sur les lieux touristiques, emmenez avec vous votre propre gourde. Vous pouvez aussi opter pour des produits zéro déchet comme des serviettes en tissu, des éponges démaquillantes lavables ou des serviettes hygiènes lavables. Ceci vous permettra d’éviter certains déchets quotidiens.

De même, prenez l’habitude d’emporter quelques sacs de courses dans vos valises, plutôt que d’en acheter de nouveaux. Faites également attention à l’électricité, en éteignant les lumières, la climatisation ou le chauffage lorsque vous quittez votre logement. Loin de chez soi, on a tendance à faire moins attention à certains gestes que l’on fait pourtant automatiquement chez nous. À nous de garder nos bonnes habitudes, même en voyage ! 

5. Réserver un logement respectueux de l’environnement

cabane dans les arbres logement écoresponsable en voyage

Certains logements en voyage sont plus soucieux de l’environnement que d’autres. Par exemple, vous pourriez éviter les complexes hôteliers qui dénaturent souvent le paysage et ont un impact écologique considérable. En effet, ces hôtels comportent souvent plusieurs piscines chauffées, des centaines de chambres vides une large partie de l’année, des draps et serviettes lavées tous les jours, etc.

Heureusement, une prise de conscience collective a permis de rendre certains établissements hôteliers plus écoresponsables. Depuis, de petites actions sont faites un peu partout.
Mais, si vous souhaitez un logement avec vraiment moins d’impact, vous pourrez vous tourner vers les écolodges ou même vers des logements Airbnb chez l’habitant. Enfin, sachez qu’il existe des labels qui témoignent des actions de certains hôtels, campings ou logements hôteliers pour préserver l’environnement.

6. Voyager près plus souvent

mais de deux femmes qui tiennent un globe terre voyager écolo

Par ailleurs, si vous souhaitez préserver l’environnement en voyage, vous pourrez choisir consciemment de voyager moins ou alors plus près de chez vous. Par exemple, vous pourrez voyager près tout au long de l’année et voyager loin en avion pour un séjour de plus de 3 semaines, une fois de temps en temps. Il y a des tas de belles régions à découvrir près de chez vous et qui sauront vous apporter un peu de dépaysement.

De plus, si vous connaissez déjà bien la France, pensez aux pays frontaliers comme l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie ou la Suisse qui sont de superbes destinations.

7. Privilégier le slow tourisme 

slow tourisme femme sur un lac qui joue avec l'eau derrière des montagnes voyage et environnement

Par ailleurs, pour réduire votre impact, je vous conseille une chose simple : prendre votre temps ! En effet, en voyage, vous n’avez pas besoin de courir, de tout voir, d’enchaîner les bus, les avions, les étapes pour ne pas en perdre une miette. Au contraire, en tant que Travel Planner, je n’organise jamais de circuit avec 1 seule nuit par étape. Je vous propose plutôt 2, 3 à 4 nuits à chaque fois, afin de prendre le temps de découvrir, d’échanger et de se poser. Les vacances, ça veut aussi dire ralentir, même en voyage ! Pratiquer le slow travel sera un excellent moyen de réduire l’impact écologique de votre séjour.

8. S’inspirer des coutumes locales

courses de legumes sac voyager écolo

En voyage, vous découvrirez parfois que certaines populations sont très ouvertes à l’écologie et multiplient les actions pour préserver l’environnement . Par exemple, au Québec et en Angleterre, les alternatives à la viande dans les restaurants ou les supermarchés sont beaucoup plus nombreuses qu’en France. De plus, en Allemagne, le tri sélectif est plus ancré dans les mœurs, avec notamment plusieurs poubelles différentes pour le verre. De plus, des sachets réutilisables et lavables sont utilisés par la plupart des clients au rayon fruits et légume dans les supermarchés allemands. Ceci, afin de ne pas utiliser de papier qu’on jette directement à la poubelle une fois arrivé à la maison.

Vous pourrez vous inspirer de ces petits gestes et ramener ceux qui vous inspirent en France !

9. Manger végétarien

assiette végétarienne colorée avec toast avocat tomate mais voyage ecolo

Vous le savez sans doute, l’exploitation animale est une source importante de problèmes écologiques. Ainsi, une des tendances qui pourrait limiter l’impact de votre voyage, c’est de manger moins de viande ou pas du tout le temps de votre séjour. Si vous voyagez en Thaïlande, en Inde ou encore à l’ile Maurice, ça sera très facile de trouver des options végétariennes au restaurant !

De plus, en France, les réglementations sont très strictes concernant la provenance des produits animaux que vous dégustez dans les restaurants. Mais à l’étranger, ce n’est pas toujours le cas. Et on pourrait vous servir sans le savoir des espèces protégées ou issues du braconnage . Alors, réduire votre consommation de protéines animales lors de votre voyage sera un bon moyen d’éviter ce risque.

10. Pratiquer des activités éthiques

Dans de nombreuses destinations, on vous partage des activités incontournables qui exploitent malheureusement les animaux, voire même les populations locales. Par exemple, rejoindre le centre-ville d’Oia sur le dos d’un âne sur l’île de Santorin est une activité touristique courante, mais où le bien être de l’animal est peu pris en compte. De même pour les promenades à dos de chameau à Dubaï ou à dos d’éléphants en Thaïlande. Sans parler de la corrida en Espagne…

Par ailleurs, il est possible de visiter les mines de Potosi en Bolivie. C’est une attraction touristique étonnante, quand on sait que ces mines constituent un lieu d’exploitation où des populations travaillent dans la misère, et où beaucoup meurent ou tombent malades…

Ainsi, évitez de participer à des activités de ce type ou encore à la visite des zoos et des parcs animaliers où l’on vous propose des photos avec des animaux. Cela semble tentant, mais les animaux sy sont souvent drogués ou mutilés afin de vous offrir ces souvenirs.

11. Nettoyer les plages, ramasser les déchets

bouteille d'eau vide par terre près de la mer sur une plage lier voyage et environnement

Si vous souhaitez lier environnement et voyage, vous pourrez profiter de votre séjour pour mener des actions écologiques. Par exemple, vous pourrez nettoyer les déchets sur les plages et les ramasser un peu partout durant votre séjour.

D’autre part, le tourisme de masse a tendance à rendre des lieux magnifiques très pollués par des dizaines de déchets en fin de journée. Si la poubelle à proximité du lieu que vous visitez est pleine, pensez à stocker vos déchets en attendant une autre poubelle vide.

12. Voyager à vélo

Il est aussi possible d’envisager un séjour à vélo pour rendre votre voyage plus écolo !  Il existe de nombreux itinéraires prédéfinis en Europe, qu’on nomme « Les circuits Eurovélo« . Si vous êtes sportif, cela peut être une superbe expérience à faire en famille !

13. Encourager les autres

main qui tient une jeune pousse au creux de sa main, terre, voyage et environnement

Si le voyage éco-responsable est devenu un moteur pour vous, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Parlez de vos choix de voyage respectueux de l’environnement à vos amis et encouragez-les à faire eux aussi de petit pas.

De plus, lors de votre séjour, échangez sur ce sujet avec la population locale afin de comprendre ce qui est mis en place chez eux et de vous enrichir. Mais bien sûr, faites toujours preuve de respect et de bienveillance si l’écologie n’est pas au centre de leurs préoccupations. Chacun avance à son rythme sur ce sujet !


Vous avez en tête 13 conseils simples à appliquer pour rendre votre voyage plus écologique ! N’hésitez pas à me partager en commentaires les actions que vous avez déjà mises en place sur ce sujet. Et si vous rêvez d’un voyage respectueux de l’environnement, je vous invite à me contacter afin que je voie avec vous toutes les possibilités ! Je me ferais un plaisir de vous organiser un circuit sur mesure qui respecte également vos valeurs et la planète ! 

Charlotte

Charlotte combine passion pour l’éco-tourisme et expertise en voyages responsables, vous guidant vers des expériences authentiques en Europe et au-delà, toujours dans le respect de l’environnement et des cultures locales.

Rejoins l’équipe

2 thoughts on “Voyage écolo : 13 conseils pour lier voyage et environnement !

  1. Répondre

    […] À lire : Comment lier voyage et environnement ? […]

  2. Répondre

    […] À lire : Voyage éco responsable : 13 conseils pour lier voyage et environnement !  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top