Tout savoir sur le Slow Travel : c’est quoi et comment faire ?

Se pourrait-il que le « Slow Travel » soit une bulle d’oxygène dans un monde de plus en plus stressant ? Vous avez remarqué vous aussi ? Comme la vie ressemble parfois à une course après le temps, à une liste de choses à faire qui ne cesse de se rallonger… Et si on pressait pause ? Aujourd’hui, je vous partage tout ce qu’il faut savoir sur le Slow Travel. Définition, destinations, comment se lancer ? Peut-être que cette façon de voyager vous intéresse, et si ce n’est pas encore le cas, elle a de quoi vous séduire… Restez bien jusqu’au bout !

Le Slow Travel : définition

slow travel definition

Le Slow Travel c’est le fait de voyager plus longuement dans une destination. Pour beaucoup, c’est un véritable mode de vie. 

Ce concept provient d’une envie générale de ralentir, de presser pause, afin de voyager plus lentement. Ce long voyage, d’un mois ou plus, est aussi une occasion de faire un point, de réaliser ce qu’on a accompli et ce qu’on souhaite pour l’avenir. S’éloigner du stress du quotidien, de l’obligation de productivité, pour retourner à l’essentiel : son épanouissement personnel, réaliser ses rêves, renforcer les liens avec ses proches.

C’est aussi une façon de voyager souvent plus respectueuse de l’environnement, qui a à coeur de choisir un mode de voyage plus écologique que l’avion (partir à vélo ou en train par exemple).

De plus, au lieu de passer son séjour dans un hôtel 4 étoiles ultra touristique, le but du Slow Travel sera plutôt de se mêler à la vie locale, de prendre le temps d’échanger avec les habitants, c’est à dire faire comme si on vivait au sein du pays… En effet, souvent, les souvenirs qui nous marquent le plus sont liés à des rencontres faites en voyage, et pas seulement à une belle plage ou à un beau paysage.

Slow Travel : comment faire ? Mes conseils pour se lancer !

slow travel definition

Mais, comment parvenir à partir en Slow Travel quand on a des enfants scolarisés et seulement 5 semaines de vacances par an ? Beaucoup de personnes choisissent de prendre un congé sabbatique afin de vivre ce rêve de voyage tout en lenteur. Il s’agit d’économiser quelques mois en amont, afin de partir l’esprit léger et avec les ressources suffisantes. Pour les enfants, vous pourrez profiter des vacances d’été ou bien opter pour l’instruction à la maison, comme c’est le cas des enfants de Nomades digitaux.

Si vous restez longtemps dans des destinations, vous trouverez des écoles internationales ou pourrez opter pour le CNED, afin de continuer la scolarité de vos bambins.

Par ailleurs, pour réduire votre budget, sachez que des options existent pour voyager moins cher :

  • Louer un appartement au mois sur Airbnb vous offre souvent des réductions. Celles-ci permettront d’économiser et de payer un mois de logement à l’étranger au prix de votre loyer habituel (ou moins).
  • Faire du house-sitting ou dog-sitting grâce à des sites comme Trustedhousesitters. Votre mission ? Vous occuper d’une maison (arroser les plantes, relever le courrier, sortir les animaux) pendant que ses habitants sont eux-mêmes en vacances. Ceci vous permettra de bénéficier d’un logement gratuitement pour plusieurs semaines. Vous pouvez également échanger votre propre maison avec HomeExchange.
  • Vous pouvez également vous mettre en relation avec des personnes qui vivent à l’étranger et qui ont un projet particulier (construction d’une maison, besoin d’une fille au pair, agriculture, ferme, école de surf, etc). Grâce à des sites comme Helpx, on vous proposera une mission en échange d’un logement gratuit. Cela peut être un bon moyen de rencontrer des locaux et de vous créer de supers souvenirs, tout en réduisant votre budget voyage.

Slow Travel : comment ralentir concrètement ?

slow travel definition

Il faut garder en tête que le Slow Travel ne consiste pas à voir le maximum de choses au sein d’une destination. Ainsi, au lieu de prévoir de longues journées de visite, vous allez réduire au maximum votre planning et … Vous laisser porter.

En effet, les slow travelers ne voyagent pas pour enchaîner les activités et ne rien manquer des incontournables. Ils peuvent ainsi visiter seulement les week-ends, vivre au rythme des siestes des enfants ou encore faire des activités seulement le matin… Le but est vraiment de prendre son temps et ralentir.

Pas de visites de musées, ni d’allers-retours dans différentes villes… Éviter les restaurants, hôtels et activités payantes vous permettra aussi d’alléger votre budget durant ce long voyage. A la place, vous pourrez faire des randonnées, jouer au parc avec vos enfants, profiter du bord de mer ou encore faire un pique-nique… Adopter un mode de vie slow !

Ainsi, le Slow Travel n’est pas vraiment compatible avec un road trip, où l’on change de logement tous les jours. Au contraire, on va rester 2 ou 3 semaines au même endroit, parfois plus, pour s’imprégner avant tout de l’ambiance. Ceci vous permettra aussi de nouer des liens plus profonds avec la population et favorisera les rencontres.

Voyager en Slow Travel : quelles destinations choisir ?

slow travel Bali

Vous cherchez une destination pour votre séjour en Slow Travel ? Au fond, le monde entier vous ouvre ses portes ! Néanmoins, voici quelques destinations qui se prêtent bien à ce concept de voyage. Je vous explique pourquoi !

1. La France

 À la base, le Slow Travel est un concept qui implique aussi de réduire son empreinte écologique. Le but était aussi de voyager moins loin et différemment pour moins polluer. Aujourd’hui, il s’est développé à d’autres formes de voyage, mais si on reste sur cette idée, la France peut être une destination parfaite pour partir en Slow Travel.

En effet, pourquoi ne pas faire un « simple » tour de France ? Notre pays regorge de superbes régions à découvrir? Vous pourriez embarquer pour 1 à 3 mois de voyage autour de la France et vous arrêter là où le cœur vous dit… Découvrir les falaises d’Étretat, les paysages spectaculaires des Alpes et des Pyrennées, les villages alsaciens ou encore le littoral méditerranéen… La seule limite sera votre imagination !

2. L’Europe

En Europe, vous pourrez facilement voyager en Slow Travel et adopter un mode de voyage plus écologique. En effet, vous pouvez choisir de voyager en bus, en train, en van, à vélo ou même en stop… Si vous optez pour le train, le pass Interrail pourrait être un bon investissement pour voyager librement dans 33 pays à moindre coût. Vous pourriez alors choisir de découvrir l’Espagne et le Portugal en toute quiétude ou plutôt parier sur l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Slovénie… Si vous rêviez de découvrir un pays européen depuis longtemps, le Slow Travel peut vous permettre de l’explorer plus en profondeur et de vous en faire une idée plus réaliste que ce que les guides touristiques vous diront…

3. Bali

Bali est une île d’Indonésie qui est souvent vue comme une destination très fréquentée et dénaturée par le tourisme de masse. En général, soit on adore, soit on déteste… Pourtant, il reste encore des régions sur cette île où les voyageurs ne sont pas présents. Vous pourriez également opter pour un séjour en Slow Travel durant la basse saison touristique afin d’être confronté à une vision encore plus authentique de Bali. Ce qui est sur, c’est que la population locale a de nombreuses leçons de vie à vous transmettre. Vous adorerez découvrir jour après jour leurs rituels et traditions, mais aussi échanger sur leur mode de vie. Le sourire omniprésent des balinais vous rappelera que le bonheur se trouve souvent dans les choses simples.

4. L’Amérique du Nord

Bryce Canyon

Si vous avez du temps, vous pourriez parier sur la découverte des États-Unis ou du Canada en mode Slow Travel. Au lieu de prendre l’avion pour relier la côte Est et la côte Ouest des USA, pourquoi ne pas opter pour le train ou le bus ? Vous pourriez ainsi découvrir des régions moins touristiques, faire des rencontres inattendues et vivre encore plus profondément ce voyage. De même, au Canada, que vous optiez pour l’Est avec le Québec ou l’Ouest qui regorge de parcs nationaux, le pays se prête bien à ce type de voyage. La population locale y est incroyablement ouverte aux autres, ce qui vous promet de bons moments.

5. Autres destinations propices au Slow Travel

D’autres destinations sont souvent appréciées des voyageurs pour un séjour en Slow Travel, et notamment :

Le Slow Travel n’a maintenant plus de secrets pour vous et j’espère que ce concept vous aura plu pour un futur voyage. En tant que Travel Planner, je peux vous accompagner dans l’organisation de ce type de séjour. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top